Claude « Paul Bastien » Bégin dans son jeune temps