KenLo, Eman et Waybe Matson en ’89